L’environnement professionnel de l’auxiliaire de puériculture

Modifié le 30 novembre 2021

Famille :

Les concours de la FPT

Dernière mise à jour : novembre 2021

Cadre d’emploi de l’auxiliaire de puériculture territorial (AP)

L’AP se situe en catégorie C de la filière médico-sociale. Comme tous les agents de la fonction publique territoriale, il/elle doit passer un concours pour obtenir une titularisation sur son grade.

Le cadre d’emploi comprend 2 grades dont l’accès et la progression se font de la façon suivante :

 

Fiche_Wiki_Auxiliaire_puer_environnement_professionnel_2022_html_21eeb07dd865605c.jpg

Les missions de l’auxiliaire de puériculture

L’AP (Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Puériculture /DEAP, décret n°2007-1301 du 31 août 2007) exerce une profession de santé, profession paramédicale réglementée par des textes de lois qui se trouvent dans le livre III du code de la santé publique. Ce code régit l’exercice et la formation de tous les professionnels de la santé.

L’AP dispense des soins en collaboration avec un infirmier ou un puériculteur ou sous sa responsabilité et réalise des activités d’éveil et d’éducation pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de l’enfant.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants en situation de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d’exclusion.

L’AP peut exercer ses fonctions aussi bien dans des structures d’accueil de jeunes enfants ou dans les milieux hospitaliers et médicaux (l’exercice en milieu extrahospitalier est toutefois majoritaire) :

  • Structure d'accueil collectif
    • Etablissement multi-accueil c’est-à-dire offrant au moins 2 types d’accueil différents, régulier ou occasionnel
    • Halte-garderie accueillant des enfants de façon ponctuelle
    • Pouponnière, maison d’accueil à caractère social.
    • Jardin d’enfants accueillant des enfants de plus de 2 ans non scolarisés ou à temps partiel
  • Maternité (hors fonction publique territoriale)
  • Centre de protection maternelle et infantile

La place de l’AP dans une PMI

L’Auxiliaire de Puériculture travaille auprès des enfants et des familles. Il/Elle a pour tâche l’accueil des parents et des enfants ainsi que l’animation dans les salles d’attente lors des consultations infantiles, afin de réconforter les parents, d’offrir un accueil chaleureux et d’échanger avec eux sur différents thèmes, comme le sommeil, la propreté et l’alimentation, en attendant qu’ils soient accueillis par le médecin. Il/Elle peut participer aux consultations.

Le travail d’équipe et la place de l’AP au sein des EAJE (établissements d’accueil du jeune enfant)

Les textes officiels détaillent le référentiel d'activités de la profession :

  1. Prendre soin de l’enfant dans ses activités tout au long de la journée

  2. Observer l’enfant et mesurer les principaux paramètres liés à son état de santé et à son développement 
  3. Aider l’infirmier ou la puéricultrice à la réalisation de soins si besoin
  4. Assurer l’entretien de l’environnement immédiat de l’enfant et des matériels de soins et ludiques 
  5. Recueillir et transmettre ses observations par oral et par écrit pour maintenir la continuité des soins et des activités au sein de l’équipe
  6. Accueillir, informer, accompagner l’enfant et sa famille 
  7. Réaliser des activités d’éveil, de loisirs et d’éducation en collaboration avec l’EJE
  8. Accueillir et accompagner des collègues et des stagiaires en formation

Les établissements et services d’une capacité supérieure à dix places veillent à s’assurer, compte tenu du nombre, de l’âge et des besoins des enfants qu’ils accueillent et de leur projet éducatif et social, le concours d’une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels qualifiés, notamment dans les domaines psychologique, social, sanitaire, éducatif et culturel.

L’AP est sous la hiérarchie de la direction de l’établissement, confiée à un puériculteur ou à un éducateur de jeunes enfants en fonction de la capacité d’accueil de l’établissement.

Le personnel chargé de l’encadrement des enfants est constitué de :

  • 40 % minimum de diplômés (puéricultrice, EJE, AP, infirmière et psychomotricien).
  • 60 % des effectifs titulaires d’équivalence reconnue par le ministère de la famille : CAP petite enfance, BEP sanitaire et sociale, assistante maternelle…

Le projet d’établissement des structures d’accueil/EAJE

Les établissements et services d’accueil élaborent un projet d’établissement qui comprend plusieurs éléments :

Fiche_Wiki_Auxiliaire_puer_environnement_professionnel_2022_html_9eef3173514db7ad.png

Un projet éducatif précisant les dispositions prises pour assurer l’accueil, le soin, le développement, l’éveil et le bien-être des enfants. Le projet éducatif est fondamental pour mettre en lumière les valeurs éducatives qui guident le travail de chaque professionnel. Le projet éducatif sert de trame au projet pédagogique, propre à chaque établissement.

Un projet social, précisant les modalités d’intégration de l’établissement dans son environnement social et les dispositions prises pour la mise en œuvre

Les prestations d’accueil proposées, en précisant notamment les durées et les rythmes d’accueil

4° Les dispositions particulières prises pour l’accueil d’enfants présentant un handicap ou atteints d’une maladie chronique (souvent dans projet social et projet éducatif)

La présentation des compétences professionnelles de chaque membre de l’équipe

6° La définition de la place des familles et de leur participation à la vie de l’établissement.

Les établissements élaborent également un règlement de fonctionnement qui précise les modalités d’organisation et de fonctionnement. Il renseigne notamment les modalités du concours du médecin, ainsi que, le cas échéant, de la puéricultrice ou de l’infirmier attachés à l’établissement et des professionnels dans les domaines psychologique, social, sanitaire, éducatif et culturel. Il définit également les modalités de délivrance de soins spécifiques, occasionnels ou réguliers, le cas échéant avec le concours de professionnels médicaux ou paramédicaux extérieurs à la structure ; les modalités d’intervention médicale en cas d’urgence.

L’AP participe à la mise en œuvre du projet éducatif, agit en accord avec les valeurs de ce projet. Il/Elle le décline grâce aux actions élaborées dans le projet pédagogique pour assurer à l’enfant un accueil et un accompagnement de qualité en l’absence de ses parents.

L’AP agit également en accord avec le règlement de fonctionnement, notamment pour toutes les actions qui relèvent du protocole défini par le médecin de l’établissement.

Fiche_Wiki_Auxiliaire_puer_environnement_professionnel_2022_html_164cb4a50ddc2289.png

5

 

Auteur :

GIRARD Véronique

Thématique(s) :

Groupe :

Concours de la FPT

Tags:
Créé le 04 juin 2021
 

Accès thématique

Accès famille

© 2017 CNFPT